Il n’est pas facile de vivre comme tout le monde quand on fait partie d’une minorité. EN parlant des transgenres, la première idée qui vient à l’esprit est la chirurgie. On ne parle pas assez, et parfois pas du tout, de l’aspect social. Comme tout le monde, les transsexuels éprouvent aussi des sentiments. Ils ressentent des besoins physiques et émotionnels. Cependant, trouver son âme sœur est bien plus difficile pour les transsexuels. Heureusement, de site de rencontre consacré aux ladyboy consacré aux ladyboy existent.

Changer de sexe n’est pas un crime

Le but de chacun n’est-il pas d’atteindre le bien-être ? Certaines personnes sont nées avec opposé à ces caractères. Elle se retrouve alors avec des attributs qui ne coïncident pas avec ses sentiments, ses désirs et ses rêves. Il peut s’agir d’un homme comme d’une femme.

Si le terme trans a toujours été associé à la pornographie et à l’exotisme, il est grandement temps de mettre un terme à ces préjugés. Le fait de vouloir changer ne doit pas faire des transsexuels des personnes en marge de la société.

Comme tous les humains, ils sont à la recherche du bien-être et si cela se trouve dans le sexe opposé, ainsi soit-il ! Ce n’est pas le jugement des autres qui y changera quelque chose.

Le droit à la différence

Le combat pour le droit à la différence est encore long, et rien ne dit qu’il sera facile. La société a encore du mal à accepter les transsexuels tels qu’ils sont. Au contraire, le fait de changer de sexe est encore pointé du doigt. Les transsexuels font souvent l’objet de raillerie, de marginalisation, de discrimination, de crainte, et parfois même de haine.

C’est dans l’ordre des choses que l’inconnu fait peur. C’est tout à fait normal, mais il est temps de s’ouvrir vers l’avenir et d’accepter que ce soient des personnes comme tout le monde. Avec des besoins différents, certes, mais le but est le même : accéder au bien-être.

 

 

 

Catégories : Rencontres